Journée de présentation de deux plateforme digitale

L’Agence de vulgarisation et de formation agricoles a organisé le 19 Septembre 2022 à Sousse une journée d’information sous le patronage de Pr. Mahmoud Elias Hamza, ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, pour présenter deux plateformes numériques développées dans le cadre de la coopération avec les États-Unis d’Amérique et la Confédération suisse.

 Cette journée médiatique s’est déroulée en présence de la conseillère politique à l’ambassade américaine à Tunis, Mme Heather Kalmbach, le directeur de la coopération à l’ambassade de Suisse à Tunis, M. Willi Graf, le gouverneur de Sousse, M. Nabil Ferjani, le chef de le Cabinet du Ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Mme Faten Khamsi, le Chef de Cabinet du Ministre des Technologies de la Communication, M. Kamal El Saadawi, et des directeurs généraux des institutions du ministère de l’agriculture, des centres de recherche, des centres techniques, des syndicats agricoles, des agriculteurs, des formateurs, des conseillers privés, des responsables de structures professionnelles de base et des chercheurs.

La plateforme numérique, qui a été développée dans le cadre du projet Farmer financé par les États-Unis d’Amérique, permet l’accès aux supports écrits et audiovisuels produits par l’Agence de vulgarisation et de formation agricoles et la fourniture à distance des services suivants : inscription , de formation et d’orientation agricole, outre la mise en place d’un espace de dialogue entre agriculteurs pour échanger leurs expériences et lier des offres de revendications Des stages et des emplois délivrés par des institutions économiques à la demande d’apprentis et de diplômés de l’appareil de formation professionnelle de l’agriculture et de la pêche, en plus de certaines applications d’aide à la décision, comme l’effet de la salinité de l’eau sur la productivité.

Quand à la plateforme numérique, qui a été développée dans le cadre de la coopération tuniso-suisse, elle permet le traitement des données pour prendre des décisions optimales sur la base d’indicateurs, d’alertes, de rapports en temps réel, de données économiques et techniques liées aux productions végétales et animales, aux stocks à disposition, le calcul de la marge bénéficiaire et le pourcentage de formation appliquée dans le domaine. Soixante-cinq ingénieurs et techniciens de centres de formation professionnelle agricole ont travaillé pendant 48 jours pour contrôler les éléments fixés par cette plateforme.

Le ministre a souligné que la transformation numérique aide le secteur agricole à faire face aux changements climatiques et à la diminution conséquente des réserves d’eau, notant l’importance des résultats obtenus dans le cadre des projets de coopération technique avec les États-Unis d’Amérique et la Suisse. Il a ajouté que le ministère se réjouissait d’établir une coopération durable avec les États-Unis d’Amérique et la Suisse dans le domaine du transfert de connaissances et de technologies.

Pour sa part, la conseillère politique à l’ambassade des États-Unis d’Amérique en Tunisie a exprimé sa satisfaction pour les résultats obtenus et pour le saut qualitatif qu’elle a constaté dans le centre sectoriel de formation professionnelle à la culture des légumes primeurs à Chatt Mariem. Pour sa part, le directeur de la coopération à l’ambassade de Suisse en Tunisie a exprimé que son pays se tient aux côtés de la Tunisie pour l’aider à atteindre les objectifs globaux de développement.

Le chef de cabinet du ministre des technologies de la communication a souligné les efforts que connaît la Tunisie pour lutter contre l’isolement numérique et créer des institutions émergentes basées sur la numérisation, y compris dans le domaine agricole.